Maison des VictimesMaison des Victimes

Coup de couteau au cours d'une agressionCoup de couteau au cours d'une agression

« Je fermais la porte de mon magasin d'articles de sport, un vendredi soir, quand deux individus m'ont violemment poussé à l'intérieur de la boutique.
J'ai eu le réflexe de vouloir me défendre et j'ai attrapé un des agresseurs par le cou.
Pour se dégager, il m'a planté violemment un couteau dans mon bras droit avant de s'enfuir inquiété par mes cris et mes appels au secours.

J'ai passé plusieurs semaines dans le service de chirurgie d'un des hôpitaux de la ville.

Mais la lame du couteau a atteint ce que les médecins appellent le plexus brachial et mon bras n'est plus qu'un membre mort que je dois attacher avec une attelle.

Mes agresseurs n'ont jamais été identifiés.

Un de mes clients, voyant ma détresse, m'a conseillé d'entrer en relation avec une association de défense de victimes.

L'association "Maison des Victimes" a pris en charge mon dossier et s'est occupée des différentes démarches.

Mes différentes séquelles ont été correctement évaluées et indemnisées et j'ai pu reprendre mes activités professionnelles même si je ne serai jamais plus comme avant.

L'association a même obtenu le versement d'un préjudice d'agrément tenant compte de mon impossibilité de me servir de mon bateau pour aller pécher et d'utiliser ma moto pour me promener avec ma fiancée.

Ma voiture a du être aménagée ainsi que certaines parties de mon magasin.

Je resterai toujours handicapé et diminué physiquement mais grâce à cette indemnisation j'ai pu reprendre mes activités professionnelles et j'espère un jour repartir pêcher dans les calanques. »

Sébastien de MARSEILLE.